Bleu Blanc Noir

Couverture
Aube (De l') - 408 pages
0 Avis
Les avis ne sont pas validés, mais Google recherche et supprime les faux contenus lorsqu'ils sont identifiés
Le narrateur est un Français comme les autres, ou presque. La banlieue, ses origines, c’est derrière lui. La victimisation, ce n’est pas son genre. Il vit désormais au cœur de Paris, a fait une grande école, travaille dans la finance, vit avec la femme qu’il aime : il a réussi. Soudain, la machine s’enraye. Dans une France pétrie de peurs, la victoire de l’extrême droite est logique, implacable. La nouvelle prési­dente applique méthodiquement son programme : le « Redressement national » est lancé. D’un monde tout en nuances, nous basculons dans un manichéisme étouffant. D’aucuns, et parfois bien inattendus, plient l’échine, font le dos rond. D’autres au contraire organisent la résistance. Le narrateur, lui, tergi­verse. Se débat avec lui-même, avec ce qu’il est, avec ce qu’on lui dit qu’il est. Enfin, il prend sa décision. « ­Aujourd’hui je vis ; demain je serai peut-être mort mais je ne serai plus seul. Vive la République, vive la France ! » Une politique-fiction étourdissante.

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Informations bibliographiques