Recueil des notices et mémoires de la Société archélologique de la province de Constantine, Volume 15

Couverture
Alessi et Arnolet, 1872
0 Avis
Les avis ne sont pas validés, mais Google recherche et supprime les faux contenus lorsqu'ils sont identifiés
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 77 - Kalàa une église dédiée à la Vierge Marie. Leur évêque habitait une maison voisine de l'église. C'est le dernier prélat indigène dont nous puissions constater l'existence ; et déjà la population, peut-être ses propres fidèles, qu'envahissait d'année en année l'influence du langage et des habitudes arabes, le désignaient sous (1) De Mas-Latrie.
Page 76 - Tobna et de Msila, dont ils avaient chassé les habitants, ils se jetèrent sur les caravansérails, les villages, les fermes et les villes, abattant tout à ras de terre et changeant ces lieux en une vaste solitude, après en avoir comblé les puits et coupé les arbres.
Page 326 - El-Mecîla, ville située dans une plaine, est entourée de deux murailles, entre lesquelles se trouve un canal d'eau vive qui fait le tour de la place. Par le moyen de vannes on peut tirer de ce canal assez d'eau pour l'arrosement des terres.
Page 61 - Le nouveau souverain, devenu maître de l'Ifrikia, résista à l'influence d'Abou-Abd-Allah le chiite, et ne lui permit plus de se mêler de ses affaires. Celui-ci, profondément blessé, se mit alors à semer des germes de mécontentement parmi les Ketama et à les exciter contre le Mehdi, qui, disait-il, s'était approprié les trésors d'lkdjan, sans leur en avoir accordé la moindre partie, et qui pouvait bien n'être ni l'imam impeccable, ni la personne de laquelle ils avaient tant travaillé...
Page 74 - Il y eut même, pendant longtemps et jusqu'au treizième siècle, des chrétiens servant dans les armées des princes africains. Des facilités leur étaient données pour la libre pratique de leur culte au milieu des troupes et des populations musulmanes : l'église et les gouvernements chrétiens en permettaient le recrutement en Europe (1). Nous avons...
Page 68 - Aadjiças, et leur livra bataille sur un terrain très-accidenté et au milieu de montagnes inaccessibles. La victoire qu'il remporta sur eux fut complète. Maître du champ de bataille , il tourna ses opérations contre le fort de Tenâkeur, que les Berbers appellent aujourd'hui Ghikeur; mais la -garnison capitula sans coup férir.
Page 100 - La colonne marcha pendant toute cette journée, à travers un pays d'un accès très-difficile : elle prit position, dans la soirée, auprès de la rivière salée qui coule dans les Portes de fer sur le territoire de la tribu kabile des Beni-bou-Kton.
Page 74 - Les princes hammadites accueillirent, à une époque vraisemblablement assez voisine de la fondation d'ElCala, une colonie nombreuse de chrétiens berbères parmi les tribus qui vinrent peupler leur première capitale , et qui continuèrent à l'habiter encore longtemps après la fondation de Bougie. La bonne entente existant entre ces princes et le Saint-Siège donnait une entière sécurité à leurs sujets chrétiens.
Page 64 - Takîous et y passa son temps à enseigner. Entraîné par le fanatisme, il déclara infidèles les personnes qui professaient la religion [orthodoxe] ; décidant que, par ce fait même, elles avaient encouru la peine de mort et la confiscation de leurs biens. Il posa aussi en principe l'obligation de se révolter contre le sultan. En l'an 316 (928-9), il se mit à faire la police des mœurs et travailla à supprimer les abus qui portaient scandale à la religion. De cette manière il gagna tant...
Page 409 - Ainsi donc, la tète, les épaules, la chute des reins et les cuisses ont les contours potelés, moelleux et arrondis du corps de la femme, tandis que le reste, comme le haut de la poitrine, le torse, en un mot, et le bas des jambes, conservent les formes et les proportions indices de la virilité. Quelques personnes ont supposé que cette statue représentait l'hermaphrodite.

Informations bibliographiques