Revue orientale et américaine, Volume 2

Couverture
Léon de Rosny
Challamel ainé, 1859
0 Avis
Les avis ne sont pas validés, mais Google recherche et supprime les faux contenus lorsqu'ils sont identifiés
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 105 - Frappez et Tyriens et même Israélites. Ne descendez-vous pas de ces fameux lévites Qui, lorsqu'au Dieu du Nil le volage Israël Rendit dans le désert un culte criminel, De leurs plus chers parents saintement homicides, Consacrèrent leurs mains dans le sang des perfides, Et par ce noble exploit vous acquirent l'honneur D'être seuls employés aux autels du Seigneur?
Page 128 - ... éloigner promptement, car il ne faut pas se fier aux indigènes, et il ne fait pas bon avoir affaire à eux ; ils croient d'ailleurs que la loi a été violée à leur préjudice. — Mais, dit Gudhleif, s'il nous est donné de revoir notre patrie, comment nommerons-nous celui qui nous a sauvés?
Page 68 - LXXV — rôle des seigneurs et des habitants des villes et villages de l'ancienne république de Huexotzinco, près de Tlaxcallan. Il est sur papier européen et précieux pour la multitude de noms figuratifs mexicains écrits symboliquement au-dessus de la tète des nombreux individus qui s'y trouvent mentionnés : il est accompagné de documents et de lettres en espagnol relatifs aux communes de la république. Il porte en tête un arbre ayant audessous la légende San...
Page 70 - ... espagnol. Trop peu instruit, malheureusement, des antiquités américaines et ne possédant à peu près rien de la science de Sahagun et de Torquemada, il ne sut pas pénétrer au fond de l'ouvrage qu'il avait entre les mains et se laissa dominer , en le traduisant , par les préjugés monastiques de son époque. C'est ainsi que l'empire de Xibalba (probablement le premier qui fut établi dans ces contrées, aux lieux où l'on voit les débris augustes de Palenquéj devient...
Page 293 - Dictionnaire des antiquités romaines et grecques, accompagné de 2,000 gravures d'après l'antique, représentant tous les objets de divers usages d'art et d'industrie des Grecs et des Romains. Traduit de l'anglais sous la direction de M. Chéruel.
Page 260 - ... aux tribus rassemblées de convenir entre elles d'un jour où les Turcs seront, dans tout le pays, attaqués et massacrés. A cette proposition la plupart des guerriers se taisent ; les cinq frères Martinovitj s'offrent seuls pour exécuter le projet. La nuit de Noël est choisie pour être la nuit du massacre, qui aura lieu en souvenir des victimes de Kossovo.
Page 218 - Toro, sans que ceux-ci ou leurs chefs aient aexiger des Français qui iront faire du commerce dans leur pays, aucune espèce de coutume, impôt, droit de passage ou cadeau de quelque nature et si minime qu'il soit ; de leur côté, les gens du Toro pourront venir librement commercer dans tous les pays ou établissements français, sans qu'il leur soit demandé aucune redevance.
Page 292 - Des voiles impénétrables nous dérobent le secret de ce monde étrange dont la réalité à la fois s'impose à nous et nous accable ; la philosophie et la science poursuivront à jamais, sans jamais l'atteindre, la...
Page 294 - Nouvelle par la forme, nouvelle par les compléments, nouvelle par les révélations critiques et historiques, notre traduction sera nouvelle surtout par l'association de deux noms. Elle offrira au lecteur cette nouveauté dernière : l'auteur de Ruy Blas commentant l'auteur A'Hamlet.
Page 403 - Chanaan, fils de Cham, fils de Noé, ainsi que nous l'avons déjà énoncé en traitant des grandes divisions de l'espèce humaine. Leur aïeul se nommait Mazigh ; leurs frères étaient les Gergéséens (agrikech) ; les Philistins, enfants de Casluhim, fils de Misraïm, fils de Cham, étaient leurs parents.

Informations bibliographiques