Bulletin archéologique du Comité des travaux historiques et scientifiques, Volume 16

Couverture
Impr. nationale, 1898
0 Avis
Les avis ne sont pas validés, mais Google recherche et supprime les faux contenus lorsqu'ils sont identifiés
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page x - Bulletin de la Société de statistique, des sciences naturelles et des arts industriels du département de l'Isère. 2* série, tom.
Page 295 - Romaine jusqu'au pays des noirs, toute cette région a été habitée par la race berbère et cela depuis une époque dont on ne connaît ni les événements antérieurs, ni même le commencement.
Page xc - ... deux têtes à la pointe striées en double chevron, et que les arêtes ne portaient aucune ciselure, caractères distinctifs de l'époque avancée mérovingienne. Ce sarcophage avait été fouillé et était isolé au milieu de sépultures toutes différentes.
Page 18 - Publications de la Société pour la recherche et la conservation des monuments historiques dans le grand-duché de Luxembourg, constituée sous le patronage de SM le roi grandduc , par arrêté , daté de ffalferdange , du 2 sept.
Page lxxxix - Dans le préau du cloître et sous le sol de l'ancienne église abbatiale du xn° siècle, les vestiges très apparents de constructions gallo-romaines, nettement caractérisées par des pans de murs en petit appareil avec chaînes de briques, par la nature des mortiers, par de nombreux débris de tuiles et de poteries, par des traces d'incendie et d'une salle bétonnée. La situation de ces ruines au-dessous du sol du xii°...
Page lxvi - ... m'arrête, car je vois que je me laisse entraîner à citer des noms, et je m'étais imposé de n'en citer aucun, pas 'même les noms de ceux dont les travaux ont le plus contribué à l'éclat de cette session. Pourtant, j'en citerai encore quatre, mais parce que c'est vous-mêmes, Messieurs, qui, par les présentations arrêtées dans les sections du Comité, les avez désignés à l'attention du Gouvernement.
Page 122 - II, consacrait lui-même l'église abbatiale. Incendié par les Anglais, durant la guerre de Cent ans, pillé à trois reprises par les Huguenots, réduit à la condition la plus précaire, l'antique monastère fut contraint de renoncer pour toujours à cette prospérité que semblaient devoir lui assurer, à l'origine, le nom et les vertus de son fondateur. Les constructions actuelles datent de 1690. Elles avaient un siècle d'existence lorsque éclata la Révolution, qui dispersa les religieux....
Page 392 - ... de celuy de France. Ce dernier écusson est chargé de bars qui sont les armes de Bar et semblent servir de base à tout l'édifice , en sorte que les armes de France sont seules en haut avec un air de supériorité tel qu'il convient à un souverain ; les deux cy devant descrils sont au-dessous et au troisième rang l'écusson de Bar.
Page cxlii - COMMISSION DE L'AFRIQUE DU NORD. PRÉSIDENCE DE M. HÉRON DE VILLEFOSSE. La séance est ouverte à U heures. Le procès-\erbal de la dernière séance est lu et adopté. M. le Secrétaire donne lecture de la correspondance : M.
Page x - AUDUT (Louis), président de la Société des archives historiques de la Saintonge et de l'Aunis, à Saintes.

Informations bibliographiques