L'insoutenable légèreté de l'être: roman

Couverture
Gallimard, 1 août 2007 - 393 pages
24 Avis
«Qu'est-il resté des agonisants du Cambodge ? Une grande photo de la star américaine tenant dans ses bras un enfant jaune. Qu'est-il resté de Tomas ? Une inscription : Il voulait le Royaume de Dieu sur la terre. Qu'est-il resté de Beethoven ? Un homme morose à l'invraisemblable crinière, qui prononce d'une voix sombre : "Es muss sein !" Qu'est-il resté de Franz ? Une inscription : Après un long égarement, le retour. Et ainsi de suite, et ainsi de suite. Avant d'être oubliés, nous serons changés en kitsch. Le kitsch, c'est la station de correspondance entre l'être et l'oubli.»

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Avis des utilisateurs

5 étoiles
13
4 étoiles
5
3 étoiles
2
2 étoiles
3
1 étoile
1

L'insoutenable légèreté de l'être

Avis d'utilisateur  - Cathy74 - Babelio

L'insoutenable légèreté de l'être par KUNDERA MILAN. Ce livre fait partie de ma collection "à emporter sur une île déserte". Ce choix répond à ce que la lecture m'apporte en résonance à des émotions ... Consulter l'avis complet

L'insoutenable légèreté de l'être

Avis d'utilisateur  - Sonia24190 - Babelio

L'insoutenable légèreté de l'être par KUNDERA MILAN. Lu à l adolescence, il a été pendant de longues années et restera toujours le livre de référence. Il fait partie de ses livres incontournables qu il faut avoir au moins une fois dans sa vie. Consulter l'avis complet

Autres éditions - Tout afficher

Informations bibliographiques