Le Sahara

Couverture
Hachette, 1893 - 443 pages
0 Avis
Les avis ne sont pas validés, mais Google recherche et supprime les faux contenus lorsqu'ils sont identifiés
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Table des matières

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 406 - Le gouvernement de Sa Majesté Britannique reconnaît la zone d'influence de la France au sud de ses possessions méditerranéennes, jusqu'à une ligne de Say sur le Niger à Barroua sur le lac Tchad, tracée de façon à comprendre dans la zone d'action de la Compagnie du Niger tout ce qui appartient équitablement au royaume de Sokoto; la ligne restant à déterminer par les commissaires à nommer.
Page 406 - Mais il est expressément entendu que quand même les travaux des commissaires n'aboutiraient pas à une entente complète sur tous les détails de la ligne, l'accord n'en subsisterait pas moins entre les deux gouvernements sur le tracé général ci-dessus indiqué. Les commissaires auront également pour mission de déterminer les zones d'influence respectives des deux pays dans la région qui s'étend à l'ouest et au sud du Moyen et du Haut-Niger.
Page 72 - Djebel-Sabari, il y avait un remous violent exactement pareil à celui d'une forte marée. Derrière , descendaient lugubrement les traînées grises d'un vaste déluge; puis, tout à fait au fond, une montagne éloignée montrait sa tête couverte de légers frimas. Il pleuvait à torrents dans la vallée du Metlili, et quinze lieues plus loin il neigeait. L'éternel printemps souriait sur nos têtes.
Page 23 - ... limités par de grandes lignes de falaises découpées, au profil souvent assez accentué pour recevoir le nom de djebel ou montagne. « Ce n'est pas le sol infécond qui se refuse à produire, c'est le climat qui le condamne à la stérilité (1). » Le Sahara septentrional, pour une superficie plus vaste que celle de la France, ne compte pas plus de 300.000 habitants. C'est que la vie sédentaire n'est possible que près des points d'eau permanents, autour desquels on trouve des cultures irriguées,...
Page 72 - Tout ce côté du ciel était sombre et présentait l'aspect d'un énorme océan de nuages, dont le dernier flot venait pour ainsi dire s'abattre et se rouler sur l'extrême arête de la montagne. Mais la montagne, comme une solide falaise, semblait le repousser au large ; et, sur...
Page 72 - Aussi est-ce une croyance établie chez les Arabes que la montagne arrête à son sommet tous les nuages du Tell; que la pluie vient y mourir, et que l'hiver ne dépasse pas ce pont merveilleux, qui sépare ainsi deux saisons, l'hiver et l'été ; deux pays, le Tell et le Sahara ; et ils en donnent pour preuve que d'un côté la montagne est noire et couleur de pluie, et de l'autre, rose et couleur du beau temps...
Page 216 - Combien d'autres espèces s'étant dénaturées, c'est-àdire perfectionnées ou dégradées par les grandes vicissitudes de la terre et des eaux, par l'abandon ou la culture de la nature, par la longue influence d'un climat devenu contraire ou favorable, ne sont plus les mêmes qu'elles étaient autrefois?
Page 116 - Un puits béant, dont l'ouverture montre une eau verte et profonde , nous, permet de nous rendre compte de ce singulier terrain ; la croûte sur laquelle nous cheminons n'a qu'une épaisseur de quelques pouces et recouvre un abîme que nous essayons en vain de sonder. Un sac à. balles, qui nous sert de sonde, disparaît avec toutes les cordes que nous ajustons bout à bout sans que nous trouvions le fond. « Une crevasse que nous rencontrons un peu plus loin...
Page 296 - ... ils gardent fort curieusement voire, et ne sauroyent recevoir plus grand déplaisir, que de veoir quelqu'un sortir hors la maison pour aller du corps, tellement qu'ils le reprennent fort aprement, disans s'il n'ya pas lieu dedans pour ce faire.
Page 274 - Alors l'alarme se répand dans les campements, l'on monte ses chameaux,l'on court occuper les endroits où les ravisseurs doivent s'arrêter pour prendre de l'eau, et, presque toujours, on les atteint avant qu'ils puissent rentrer chez eux. Il s'ensuit un combat acharné, et les Arabes n'emportent leur butin qu'à grand'peine et après avoir perdu plusieurs de...

Informations bibliographiques