Memoires de la Societe Des Sciences de L'Agriculture et des Arts De Lille 4e Serie-TOME III

Couverture
1877
0 Avis
Les avis ne sont pas validés, mais Google recherche et supprime les faux contenus lorsqu'ils sont identifiés
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 82 - C'est encore Philippe de Comines qui nous le dit : « Toutes » choses nécessaires à une si grande entreprise leur défailloient , car le roy estait » très-jeune , foible personne , plein de bon vouloir, peu accompagné de sages gens » ne de bons chefs , et n'avoit nul argent contant; car avant que partir ils emprun» tèrent cent mille francs de la banque de Soli ( Sauli ) à Gennes , a gros intérêt pour
Page 117 - Une heure après, comme j'estois le plus endormie, voicy un homme frappant des pieds et des mains à la porte, et criant ' Navarre, Navarre ! ' Ma nourrice, pensant que ce fust le Roy mon mary, court vistement à la porte.
Page 118 - Et changeant de chemise, parce qu'il m!avoit toute couverte de sang, M. de Nançay me conta ce qui se passoit, et m'asseura que le Roy mon mary estoit dans la chambre du Roy, et qu'il n'auroit nul mal.
Page 118 - Nançay, capitaine des gardes, y vînt, qui, me trouvant en cet état, encore qu'il y eût de la compassion, ne se put tenir de rire et se courrouça fort aux archers de cette indiscrétion, les fit sortir et me donna la vie de ce pauvre homme qui me tenoit, lequel je fis coucher et panser dans mon cabinet jusqu'à ce qu'il fût guéri.
Page 117 - Je voyois bien qu'ils se contestoient, et n'entendois pas leurs paroles. Elle me commanda encore rudement que je m'en allasse coucher. Ma sœur, fondant en larmes, me dit bon soir, sans...
Page 183 - ... sepmaines à quatre lieues de nostre ville de Marseille à la rade de la Ciota , dedans ung navire à luy appartenant , armé de trente pièces d'artillerie , et chargé de plusieurs marchandises qu'il avoit acheptées à Venise pour amener et débiter en nostre pays de Provence, l'archiduc cardinal d'Austriche, estant au mesme temps arrivé au port de nostred. ville de Marseille , auroit esté requis par l'un des consuls d'icelle nommé Cazau, de fere prendre par les galères de vostre republicque,...
Page 17 - Il n'a pas eu l'occasion d'examiner le fruit à sa maturité mais il a observé comme moi que danî une banane qui a mûri en dehors de l'action végétative de l'arbre qui la portait, on trouve du sucre de canne et du sucre interverti. Il est donc probable que dans les bananes qui mûrissent régulièrement sur l'arbre qui les produit, il existe un moment où ces fruits ne renferment que du sucre de canne. C'est ce qui devrait être examiné Par des observateurs qui habitent les pays où croissent...
Page 117 - Ce qui m'effraya extrêmement. La Reyne ma mère s'en apperceut, et appellant ma sœur se courrouça fort à elle , et luy deffendit de me rien dire. Ma sœur luy dit qu'il n'y avoit point d'apparence de m'envoyer sacrifier comme cela, et que sans doute, s'ils decouvroient quelque chose, ils se vengeroient de moy.
Page 29 - ... peut-être l'idée à quelques personnes habitant les régions intertropicales, d'examiner ce que mes présomptions peuvent avoir de fondé , et en tout cas , en admettant que je me sois trompé , le dommage n'aurait aucune importance pour personne. IV. La tige du bananier donne des cendres riches en sels de potasse. Les cosses des fruits sont dans le même cas; on les brûle dans les Antilles pour en faire la lessive. J'ai fait aussi une analyse des matières fixes que l'on obtient par incinération...
Page 334 - ... alternant jusqu'au centre. Le tissu particulier, à petites cellules cylindroïdes ou prismatiques entourant les faisceaux vasculaires, forme les zones les plus blanches : c'est le plus volumineux dans les bonnes variétés et celui qui contient la sécrétion du sucre. Ce fait...

Informations bibliographiques